• Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

Repas et hébergement

 
Deux possibilités s’offrent à vous :
  • Payer le forfait syndical aux artistes (barème Syndeac),
  • Prendre en charge directement les frais liés à la restauration et l’hôtellerie.
    Le prise en charge est souvent privilégiée car l’organisateur négocie souvent des tarifs forfaitaires intéressants sur toute une saison, possibilité que le producteur n’a pas.
Vous aurez pris soins de demander un devis au producteur concernant les frais d’approche (transport du matériel et des personnes), le nombre de personnes à nourrir et héberger (ou à qui payer un forfait de défraiement), pour quels repas et quelles nuitées… Ces frais constituent les "++". Ils s’ajoutent au prix de vente du spectacle (il peut arriver qu’ils soient inclus, mais cela reste exceptionnel). Dans le cadre d’une tournée, le devis devra tenir compte des "jours off" (journées non jouées ou sans montage) mais durant lesquels artistes et techniciens séjournent sur place. Ces jours off sont en général à la charge de l’organisateur en ce qui concerne les repas et hébergement. Sauf dispositions contraires, ils ne comprennent pas de masse salariale ou de "manque à gagner".
Ce n’est qu’après acceptation (éventuellement négociation) de ce devis que ces données seront inscrites dans le contrat de vente ou dans ses annexes.

Concernant les repas, nous vous conseillons de vous renseigner sur d’éventuelles consignes alimentaires (végétariens, consignes religieuses…).

Concernant l’hôtellerie, il n’est pas inutile de visiter les chambres que vous proposerez à vos artistes et techniciens.
 
 
 
 
 
 Partenaires
Dernière mise à jour le 06/09/2013